Le rider chiant


SALUT, moi c'est le rider chiant.
J'adore rider, mais je suis chiant.



Quand j'arrive au skatepark, j'arbore souvent une petite mobylette particulièrement bruyante (quand j'étais plus petit, c'était un vélo avec une bouteille sur la roue). Evidemment, je m'efforce de la garer le plus près possible du park: je ne voudrais pas qu'on rate mon arrivée. En général, je n'hésite pas non plus à laisser tourner le moteur un tout petit peu, histoire que les quelques personnes qui ne s'étaient pas encore retournées me regardent.


Ça y est, j'enfourche mon skate, mon BMX, ma trottinette, ou que sais-je, et me voilà sur le park.
Mais pas pour rider! Mon travail de rider chiant consiste à se placer en haut d'un module, et justement, à ne surtout pas rider.



C'est une règle simple, mais très efficace. Je privilégie toujours les modules centraux, avec du trafic, et j'essaye de m'y installer avec quelques collègues, c'est encore plus chiant. Parfois on me demande de me pousser, alors j'attends un peu, puis j'obéis, mais j'y retourne quand même quelques minutes plus tard.







Maintenant que j'ai fait chier tout le monde, et que l'ensemble du park me déteste, je décide malgré tout de rouler un peu. En tant que rider chiant, je n'aime pas attendre mon tour! Cette règle bizarre, pourtant valable un peu partout dans la vraie vie, ne l'est pas au skatepark.
Et pas pour moi.
Dans les bowls, puisque c'est là que c'est le plus efficace, je m'applique pour passer n'importe quand, et peu importe le nombre de personnes qui elles, attendent bêtement leur tour. Evidemment, je n'hésite pas à faire durer ma session un max de temps, avec, si possible, des tricks abjectes. Quand je suis en forme et qu'il y a du monde, je continue même à rider après un tricks raté !



Une fois que j'ai bien transpiré, que j'ai demandé de l'eau à un mec, et essayé de faire un flip avec la planche d'un autre, je décide de m'en aller, pour être en forme demain.
Parce que demain c'est samedi, et le samedi, c'est mon jour préféré.

Tibo - Jackspots


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire