Comment Instagram et les réseaux sociaux influencent-ils le skate ? (Question du dimanche S02 E03)

Nouvelle question du dimanche ! Petit rappel du concept : chaque dimanche sur Instagram, je vous pose une question de glisse, et le dimanche suivant un article est rédigé en fonction de vos réponses ! La question de la semaine dernière concernait l'influence d'Instagram (et des réseaux sociaux) sur le skate*. Existe-t-elle vraiment, et auquel cas, est-elle positive ou négative ? Voici vos avis.


Influence instagram et skate jackspots


A cette première question de l'influence, vous avez répondu oui à la quasi unanimité (95%). Je n'ai pas eu l'avis de ceux qui pensent que cette influence n'existe pas, et de mon côté j'aurais du mal à trouver de vrais arguments. Il est possible qu'à titre personnel tout le monde ne se sente pas concerné, mais je crois que globalement, on peut affirmer sans se tromper que certaines choses ont changé avec Instagram. Restait donc à savoir si cet impact était positif ou négatif.
(Tout au long de l'article, on parlera surtout d'Instagram, le réseau majeur pour le skate à l'heure actuelle, mais beaucoup de constats peuvent être valables pour youtube ou facebook...)

Pour 84%** d'entre vous, l'influence d'Instagram sur le skate est positive


Il offre plus de visibilité au skate

Je pense que ça permet au skate d’être plus connu (@frtcapu)
Ça apporte beaucoup plus de visibilité aux riders, ça créé des communautés, et permet de montrer le monde du skate à ceux qu'ils ne le connaissent pas, bref ça popularise le skate (@_saturn_5)

C'est indéniable et même mathématique, Instagram a apporté de la visibilité à la discipline. Il a permis à des personnes complètement novices de se retrouver face à des vidéos de tricks, et donc à populariser le skate, à lui donner plus d'importance, et à renforcer son image....

De toute évidence, il y a donc eu aussi un impact sur la communauté.

Il renforce la communauté

Cette nouvelle visibilité, bien supérieure à celle de "l'avant-réseaux sociaux", a permis de sensiblement influencer la communauté des skateurs. Comme tout réseau social de partage, cela facilite l’échange, et remplace le magazine d’avant avec une efficacité sûrement plus grande (@french.arta). Avant, on regardait du skate en téléchargeant des parts (non sans mal...) ou en achetant des magazines. En d'autres termes, il fallait se bouger le cul. Aujourd'hui, l'algorithme d'Instagram glisse les parts hyperpopulaires de Nyjah dans le feed de n'importe qui. Ce qui amène donc de nouveaux passionnés...


Instagram touche beaucoup de monde et permet à plein de personnes de se lancer (@cyril.insta38)
Les vidéos peuvent nous motiver à commencer, voire à reprendre. (@paul.rbo)
Plus le skate sera vu, plus il sera populaire, et plus il y aura de skaters (@_saturn_5)

 Inspirer de nouveaux adeptes donc... tout en impactant ceux qui le sont déjà.



  • Instagram impacte en inspirant, en aidant à découvrir d'autres talents ou d'autres pratiques

Ça ouvre une visibilité sur le monde, on peut partager des comptes et découvrir plus de talents (@sk8adri1)

Tout le monde peut être vu, tout simplement. Tu peux être dans le trou du cul du monde, montrer ton talent et te faire connaître, ce qui n'était pas possible avant les réseaux. (@freddymonsergent)

Ça
 permet à tous les riders de voir et de partager des nouveaux tricks (@clementgamelin), de donner de la motivation et partager du contenu (@yvesmorelon),
Pour moi ça a permis de vachement développer le sport, le montrer et surtout de partager les tricks de chacun, de montrer ce qui se fait ailleurs de sorte à ce que tout le monde progresse ensemble (@ben_cherbe)

Effectivement, les réseaux aident aussi probablement à progresser plus rapidement. Parce que le moindre tricks est expliqué, et que n'importe laquelle de tes questions aura forcément déjà été traitée par quelqu'un en vidéo... (surtout valable sur youtube)

Le jeune qui découvre le skate a accès a énormément de contenu en quelque clics (@enjoventura)

On peut mater des vidéos de skate très facilement. L'ère des tricks en série de photos dans les magazines semble désormais être la préhistoire ! (@dam_kit)


  • Instagram impacte en créant des modes et des tendances

On a beau lancer les tricks qu'on veut, on peut être facilement influencé par un trick qui va devenir trendy et qu'on va finir par voir sur tout les instaclips, comme les wallrides ou les no-comply. Ça joue sur la "mode" des tricks en skate parce que ça concerne un flot constant de nouveaux skaters sur des vidéos courtes, alors que sur les parts, c'est plein de tricks différents qui construisent l'identité du skater (@5ervietsky)

Les réseaux lancent des modes, des types de montages (les instaclips à base de basses sur-saturés où on expose plus nos fringues de riches que nos tricks de skate, par exemple...) des challenges (comme le standing trick), ou encore en ce moment des gens qui font des tricks en étant synchro. Bref, ça améliore de ouf la communication : un mec invente un trick dans son coin et le lendemain toute la terre l'essaye parce que il a été repost sur insta (@b.r._a_.i.n)

Ça influence les styles, les nouveaux tricks, les modes, ça fait évoluer le skate (@vanuatuskateboarding)

La multiplication des tendances aide forcément à cette évolution. Les gens reproduisent davantage, essayent de nouveaux tricks, et donc souvent, progressent plus rapidement.

  • Instagram impacte en augmentant le niveau 

Comme dans pas mal de disciplines, le fait de voir du skate à longueur de journée sur les réseaux nous fait progresser inconsciemment. On voit comment les gens font leur tricks, etc. (@k_rouf)

C’est aussi positif car ça motive les gens à se surpasser pour leurs vidéos (@archi.chv)

Quelque part, les réseaux reproduisent un peu l'effet du public dans les contests. Puisque tu vas être regardé, tu cherches à donner le meilleur de toi même et à te surpasser...

On arrive donc à la conclusion qu'il existe de nombreux aspects positifs pour le skate et les skateurs. En parallèle, certains ont aussi évoqué les nouveaux avantages... pour les marques.

Il offre de nouvelles opportunités aux marques 


Puisque les réseaux permettent de se montrer, c’est très positif pour les marques et les sponsors car ils apportent plus de visibilité à leurs produitsEt du coup, ça a aussi modifié certains critères pour les sponsors. Je connais beaucoup de jeunes qui ont un niveau à chier mais qui sont sponso parce que mettre un @dayoff dans ta bio quand tu as 3000 abonnés ça leur fait de la pub (@jularnlt)


Forcément, comme dans tous les "nouveaux" outils, il y a des pratiques qui ne font pas l'unanimité. Moi perso, ça m'agace un peu de voir certains écrire des "Thanks @unemarque" alors qu'ils sont allés acheter leur produit en shop comme tout le monde. Avec Instagram, je trouve que cette course au sponsoring et aux produits gratuits devient parfois un peu malsaine.
Voici donc quelques limites au succès du skate sur les réseaux.

Pour 16% d'entre vous, Instagram n'a pas forcément une bonne influence


Cela pourrait tendre à une uniformisation de la pratique (@french.arta)

C'est un risque potentiel. Voir les tendances et les tricks à la mode peut pousser à les reproduire, à adopter un style qui ne nous convient pas, ou limiter notre créativité, ce qui était clairement moins le cas quand tu skatais avec 3 potes dans un village perdu. Perso, j'ai l'exemple du no comply : j'aime pas ce tricks (désolé pour les fans), et pourtant je me suis surpris à le travailler pour le reproduire, parce que je le voyais partout.

Beaucoup ont aussi mis en avant un problème d'image : Instagram pourrait par exemple refléter une image du skate qui ne convient pas à tout le monde :

  • une image trop sportive

Je pense que ça montre une image exclusivement sportive du skate. Il faudrait
peut-être véhiculer un message dans les videos qui montre qu'on a travaillé, mais aussi qu'on s'amuse (@_cask8)

  • une image trop fashion

Même si le skate est maintenant plus médiatisé, c'est à la base une culture underground : "skate or die". Mais maintenant, beaucoup l'utilisent pour se donner un style (@theo.brtm)

Cela engendre une image un peu mainstream du skate. (@enjoventura)

Trop de mec tumblr trasher qui se baladent avec des boards trop neuves (@10.lent)


  • une image trop gangster
On voit trop souvent des gens faire des edits en fumant ou avec des armes etc, du coup certaines personnes se font des mauvaises images des skateurs (@briac_bme)


En conclusion...

Cool si vous êtes arrivés jusque là, je sais que l'article était long, mais il y avait des choses à dire :)

Globalement, on est d'accord sur le fait qu'Instagram a un impact important sur la visibilité du skate, et sur sa communauté. Même si on ne peut réellement tirer aucune conclusion générale sur l'aspect "universellement" positif, il est clair que les réseaux aident au développement de la pratique.... et qu'ils ont peut-être influencé la présence du skate aux JO (qui ne fait pas l'unanimité pour autant). Et bien sûr, on a uniquement parlé de l'impact d'Instagram sur le skate, mais il y aurait beaucoup à dire de l'impact sur les contenus de skate (nouveaux types de vidéos, nouveaux formats). Dans tous les cas n'oubliez pas que vous êtes là pour kiffer les moments sur votre board, et que filmer pour Instagram c'est cool, mais que profiter du skate c'est mieux... même si heureusement les 2 ne sont pas incompatibles.


*l'article parle beaucoup de skate, mais la plupart des constats sont aussi valables pour les autres disciplines "de skateparks"...

**sur 300 votes

Credit photos : 
youtube @spencer barton
instagram @nyjah @aureliengiraud

Tibo - Jackspots


2 commentaires:

  1. Bonjour !
    j'ai envie de réagir à cet article bien que je ne sois pas skateur !
    Mon fils skate depuis un an et demi environ et j'aime bien l'accompagner (ou l'emmener) sur différents skateparks. Je fais des photos et j'adore l'ambiance qu'il y a en général. (pour info : on est à Châtellerault, on connait parfaitement le park et on a testé Saintes (16) et Royan tout récemment.)
    Alors pour en venir au sujet :
    C'est certain qu'Instagram influence ! Mais pour mon fils, peut-être moins que Youtbube. A ma connaissance il ne poste pas de vidéos ni même de photos sur Instagram ) mais il regarde beaucoup !
    Toutefois, il aime surtout le contact, les échanges avec d'autres skateurs qui lui semblent plus importants et plus riches en enseignements.
    Un peu "fashion victim" mais pas trop.

    Nous apprécions votre carte de France des skateparks ! On attend avec impatience les nouveautés pour la Bretagne ! (envie d'y aller en vacances l'année prochaine !)

    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sam ! D'abord, sacrée chance de pouvoir skater régulièrement à Chatellerault, ça a l'air d'être un sacré park !!
      Ensuite, Internet c'est une chose, mais c'est sûr que la vie dans les skateparks est particulière, et heureusement que tout ne tourne pas autour des réseaux sociaux !... Mais j'ai l'impression que c'est surtout le cas pour les plus jeunes, alors tant mieux si votre fils a l'air de préférer "la vraie vie" :)
      Merci pour la carte ! Je pense prévoir un vraie semaine bretonne en milieu d'année prochaine, peut-être que le timing sera bon pour vos vacances ! ;) A bientôt.

      Supprimer