Passants vs. Riders : la dure réalité du partage de trottoir (La Question du dimanche - S02 E2)

Nouvelle question du dimanche ! Petit rappel du concept : chaque dimanche sur instagram, je vous pose une question de glisse, et le dimanche suivant un article est rédigé en fonction de vos réponses ! Cette fois, elle concerne la cohabitation entre les skateurs et les passants. Avez-vous déjà eu des remarques en roulant sur les trottoirs ? Est-ce que vous pensez que c'est justifié ? Voilà vos réponses.



D'abord, même cette question risque de ne pas nous apprendre grand chose, une introduction simple s'impose :

Pourquoi roule-t-on sur les trottoirs ?


On n’a pas le droit de rouler sur la route du coup en théorie obligé d’aller sur le trottoir (@tanguypotard)
Je pense qu'on tient la réponse la plus logique du monde. En effet.
Certaines idées reçues consistent pourtant à dire que les skateurs / trottinettes devraient rouler sur la route, mais c'est faux, comme l'indique cet article du service public. Tranquille, ne nous comparez pas à des trottinettes électriques, on va mal le prendre. (big up au Challand si tu passes par là :) )


service-public.fr
Donc pas de soucis, c'est évidemment autorisé.
Moi c'est sur la route qu'on me fait des remarque, je les emmerde ils ont qu'à refaire le trottoir (@_cask8)
C'est vrai que parfois la route est plus efficace... Par rapport ça, mon humble avis consiste à dire que si tu vas suffisamment vite et que t'es sur le côté, y'a pas de raisons qu'on te fasse plus chier qu'un vélo.
Mais revenons-en aux trottoirs ! :)

Les 2 catégories de passants


On peut identifier 2 catégories de passants, que l'on va appeler très scientifiquement les passants SYMPA, et les passants PAS SYMPA.


Les passants sympa 

Ils me disent : « Monsieur ça va? « quand je me casse la gueule devant eux 😆 (@french.arta)
Voilà un passant sympa.
En réalité, je ne sais pas si on peut dire qu'ils sont sympa ou juste normaux, mais au moins ils réagissent et c'est pas toujours le cas. A titre perso, je classe un passant dans la catégorie sympa dès qu'il y a un sourire, quelle que soit la phrase qui va avec. Même si c'est pour nous dire qu'on est un peu dangereux, quand c'est dit le sourire aux lèvres, c'est ok. Parce que c'est vrai que les gars ont le droit de pas nous kiffer, une board ça peut surprendre, ça fait un peu de bruit.... mais tranquille, on n'est pas des bandits.

Les passants moins sympa 


Evidemment, ça ne serait pas marrant s'il n'y avait que des passants sympa. Et comme j'habite en plus à Paris (petit tacle léger), il n'est pas rare de croiser les passants de la catégorie opposée et tant redoutée : les pas-sympa.

Alors des anecdotes de pas-sympa, j'en ai quelques unes. Et certains d'entre vous aussi.
Un mec fout son pied en plein dans ma board, je tombe bien évidemment, et il me sort : "j'vais pas me pousser !!!" (@_.kickshit._ ) // On fait attention et on maîtrise nos boards donc les "espèce de cons regarde où tu vas" ne sont absolument pas justifiés (@jules07sk8)
Parmi les passants de France, y'en a qui ont vraiment besoin de se lâcher et j'ai l'impression qu'on est un peu une cible facile.
Un jour, en arrivant franchement calmement près d'un passant à un feu rouge, j'ai aussi eu un superbe "le jour où l'un d'entre vous me renverse, ça va mal se passer". Finalement, le gars était en train de me menacer pour un truc qui ne lui arrivera peut-être jamais, et en tout cas pas avec moi, puisqu'il y avait peu de chances qu'on se recroise.

Donc évidemment, les gens aigris, ça existe. Parfois ils nous occupent, parfois ils nous font chier.
Je pense que de notre côté la meilleure chose est de le prendre avec le sourire, toujours. Rien de pire pour un mec qui s'agace qu'un type en face qui s'en fout. J'ai déjà testé, je vous confirme : ça fonctionne.
@loulass7 La meilleure réponse n'est pas une parole, mais plutôt un bon 36flip !
Oui, peut-être qu'en fait il est aigri parce qu'il est jaloux.
Peut-être...

Mais alors, pourquoi a-t-on ce type de remarques ?


Par peur, du coup je prends le temps de m'arrêter et de leur dire qu'on prend pas de risque, qu'on maîtrise nos boards (@Dyl_ro)
C'est probablement une des raisons, en effet. Je pense aussi que quelque part les skateurs peuvent facilement avoir une image de VOYOUS auprès de certains, alors ça leur fait plaisir de pouvoir en croiser et se lâcher de temps en temps.
Mais je sais aussi que certains d'entre nous ne font pas toujours suffisamment gaffe. Evidemment, si tu arrives à 200km/h en rasant les passants, ça peut agacer. Donc forcément, on a aussi un p'tit rôle à jouer pour que ça se passe bien.
@sofiane.thz Personnellement je trouve ça justifié mais cela dépend de la manière dont c'est exprimé, parce que nous savons que cela n'est pas très dangereux mais de leurs points de vu ou ils n'ont probablement jamais pratiqué un "sport de glisse" il peuvent avoir peur ou être surpris et donc mal réagir. Voila :)) Après je réagi en fonction du comportement de la personne.

Aujourd'hui j'avais juste envie de parler (avec un peu d'ironie bien sûr...) de ces bons moments de partage de trottoir, parce que rouler en ville c'est stylé, et que dès lors qu'on roule sans provocation et en faisant attention aux autres, y'a pas de raison d'avoir de soucis. Y'aura toujours des gens pour râler, mais dans ce cas laissons-les faire ! De toute façon si on roule assez vite, on ne les entendra que 10 secondes... 

☮ :) 

Tibo - Jackspots


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire