Paris : c'est quoi ce bordel au Dôme ?


Il y a quelques jours, un compte a relayé une info à propos d'un risque d'interdiction de skater au Dôme, et en appelant à signer une pétition.



Sur le coup, étant donné que ça peut faire peur et qu'en effet ça ne coûte pas grand chose de signer une pétition ou de relayer l'information, le post a été republié massivement en très peu de temps, de manière franchement surprenante. Surprenante parce que le compte en question ne donne pas beaucoup (du tout) d'infos, et pour une nouvelle qui tombe du jour au lendemain comme ça sur un spot historique, il me semble que ça valait le coup de creuser un peu. Pas pour chercher à démonter l'information, juste pour comprendre.

Sans rentrer dans le détail, ce qui fait débat aujourd'hui, c'est qu'on ne sait pas s'il est réellement interdit de skater au Dôme aujourd'hui. A priori, rien ne le prouve, et pourtant certains flics seraient venus demander à certains skateurs de partir sous peine d'amende. Bizarre.

Alors le but de cet article n'est pas de dire qui a tort ou qui a raison. Simplement de relayer quelques infos à ce sujet, qui m'ont semblé provenir de sources plus fiables qu'un compte instagram anonyme.

D'abord, j'ai vu ce premier message directement dispo dans les commentaires du compte en question. Ça ne prouve rien, mais ça attire quand même l'attention. ("Cette nouvelle" dans la capture, c'est la nouvelle consistant à interdire le skate au Dôme.)



Ensuite, un autre témoignage qu'on m'a envoyé :
"Salut Tibo, j'ai de la police dans la famille et il m'a justement parler de ça ce weekend. Ils ont été appelés pour passer au palais de Tokyo. A la base le nombre de skateur ne gêne pas mais là il y en a plus que d'habitude apparement, il y a moins d'espace à cause des terrasses qui s'agrandissent pour les restau, et quelqu'un a été renversé. Du coup ça cherche juste une solution pour que tout le monde puisse cohabiter mais c'est tout. Il va discuter un peu avec les skateurs pour leur proposer de prendre d'autres spots pour pas êtres trop les un sur les autres."

Beaucoup d'informations semblent expliquer que les plaintes viennent aussi des resto.
Malgré tout, j'ai reçu ces messages de la mairie du 16e qui confirme qu'aucune interdiction formelle n'existe aujourd'hui, sauf à côté de ces fameuses terrasses de resto :


"Nous avons eu le commissariat du 16e qui nous a confirmé qu'il n'y a aucune interdiction formelle. En revanche, une employée du Palais de Tokyo a été renversée par un skateur ce week-end, il vous est donc demandé de faire attention aux passants et aux familles."


"Il n'y a aucune verbalisation hier j'ai vérifié avec le commissariat mais des interdiction de skater sur le parvis du Trocadéro près des deux restaurants avec terrasse, l'esplanade du Palais de Tokyo est autorisée ainsi que le bas du Trocadéro"

A priori et selon la Mairie de l'arrondissement , il n'y a donc aucune interdiction officielle. Juste une alerte sur le fait de faire gaffe aux passants, ce qui devrait être dans nos cordes. 


Pourtant, certains disent avoir déjà pris une amende, et il faudrait essayer de comprendre pourquoi, mais je n'ai pas encore eu de cas. Quoi qu'il en soit, la présence de policiers est assez nouvelle (les skateurs vraiment réguliers au Dôme devraient pouvoir le confirmer), et je comprends que ça puisse poser question. Pour autant, même s'il y avait une menace sur le moyen/long terme, je pense que c'était trop tôt pour faire circuler une pétition sans réelle certitude.

L'info relayée par des acteurs influents


De mon côté, j'ai eu les éléments que je vous présente simplement en interrogeant quelques comptes. Ce qui m'a surpris, c'est de voir que dès le premier jour, l'info avait été relayée sans vérification, par des skateurs, des photographes influents, ou même par des marques comme Antiz ou éS.
Désolé, mais c'est un peu flippant de voir que le monde du skate est lui aussi capable de republier une information non vérifiée si importante. Perso, j'estime qu'on a tous une responsabilité dans les infos qu'on transmet, même dans une story insta, et qu'on doit faire attention surtout lorsqu'on est suivi par 430K (coucou éS). 
Sinon demain je créé @saverepublique "au cas où", et on passe notre temps à signer des pétitions qui ne mènent à rien.


Je comprends la peur qu'il peut y avoir quand les flics viennent sur le spot pour virer des gens ou essayer de limiter le skate, surtout si c'est nouveau. Mais la pétition aurait dû se baser sur des choses officielles. Si on recueille 10000 signatures, qu'on l'envoie aux autorités, et qu'ils nous répondent "bah le skate a jamais été interdit", on se décrédibilise. Là, il faut plutôt discuter et essayer de comprendre pourquoi certains flics passent pour limiter le skate alors que la Mairie précise qu'il n'y a aucune interdiction. Certains ont peut-être la réponse, en tout cas pas moi.

...alors pour répondre par avance aux gens qui diront qu'il y a rien de grave parce que signer une pétition ne coûte rien, c'est vrai. Sauf qu'à grande échelle, si avant de signer une pétition pour une cause on doit toujours vérifier si elle est vraie, on s'en sort pas, et les gens finiront par moins se mobiliser...

Alors en attendant, bonnes sessions au Dôme, faites gaffe aux gens ;)

PS: bien sûr, cet article pourra être actualisé en fonction des news avec toute info un minimum "officielle" ou crédible. Donc n'hésitez pas à en transmettre, si vous souhaitez.

tags : skatespot dome trocadero paris interdit de skater

Tibo - Jackspots


Aucun commentaire:

Publier un commentaire